La plupart des systèmes pour un contrôle d’accès sécurisé ont un objectif commun, mais d'un fonctionnement différent. Pour vous aider à sélectionner le plus adapté, nous vous proposons ce petit guide de choix en trois parties. Pour ce premier article, nous analysons : les badges et clés magnétiques et la serrure électronique.  

Préambule

Quelles sont les options en matière de technologie ?

Mettre en place un système d’accès sécurisé implique plusieurs questions préalables : doit-il être centralisé ou autonome ? doit-il avoir une électronique embarquée (qui intègre les composants électroniques de stockage) ou déportée (pour capter les données - carte ou badge, les autres opérations se faisant sur un module placé à distance) ? Ensuite, il s’agit de choisir la technologie. Pour cela, trois possibilités :

- Le clavier à code, idéal en système principal ou complémentaire, c’est un système toujours très plébiscité ;

- La RFID (Radio Frequency Identification), basée sur la radio fréquence, qui permet de gérer des identifications de longue distance et rend possible la mise en réseau de plusieurs accès sécurisés ;

- La biométrie qui est de plus en plus accessible et offre des possibilités en fonction des moyens de reconnaissance utilisés.

BL-Fiches techniques 800px x 522px

Solution 1 - Sécuriser les accès avec les badges et clés magnétiques

Les badges et clés magnétiques sont souvent le premier système installé pour réguler et filtrer les entrées et sorties. Simples à utiliser et offrant de nombreuses possibilités de personnalisation, ils sont efficaces, quelle que soit la taille de l’entreprise. Leur fonctionnement est très simple, tant pour l’utilisateur que pour le gestionnaire. De plus, le lecteur peut analyser plusieurs types : bande magnétique, code-barres, QR code ou puce RFID pour une analyse à distance sans contact direct.

Le badge est un système accessible à toutes les structures, facile à mettre en place et simple d’utilisation. Néanmoins, en cas de perte d’un badge, il faut reprogrammer tous les lecteurs, pour éviter une utilisation frauduleuse. De plus, comme les badges n’utilisent pas de données nominatives, il est facile de se faire passer pour quelqu’un d’autre.

L’ouverture de porte avec clé magnétique est plutôt utilisée pour l’intérieur (exemple : les hôtels). Ces clés sont pratiquement inviolables et peuvent enregistrer chaque tentative d’effraction. Néanmoins, en cas de coupure de courant, les serrures sont automatiquement déverrouillées. 

 

Un système peu onéreux, mais avec des obligations

 

Lors de la mise en place d’un lecteur de badge, les responsables de l’entreprise doivent consulter les représentants du personnel en amont. De plus, le système doit être en accord avec la loi Informatique et liberté. Et, dans le cas où les badges récupèrent des données personnelles (heures de travail effectives, déplacements, etc.), les salariés doivent donner leur accord. Enfin, il faut veiller à ce que les portes activées par badges ne soient pas des issues de secours.

Si le budget pour installer ce système reste très raisonnable, il est néanmoins fonction de plusieurs variables comme le nombre d’usagers, le nombre de lecteurs de badges et/ou de clés, le type de technologie ou le niveau de personnalisation du badge.

 

New call-to-action

 

Solution 2 - Tous les avantages d’une serrure électronique

La serrure (ou cylindre) électronique, conçue pour autoriser l’accès aux personnes munies d’un émetteur, s’installe facilement à la place de l’ancien cylindre mécanique et ne nécessite pas de câblage ou de perçage dans la porte. Elle peut être utile sur les portes d’entrée des résidences ou des petites et moyennes entreprises ou sur les portes qui ne doivent être verrouillées que d’un seul côté.

Pour activer l’ouverture, il y a trois options : un clavier à code, un badge magnétique à poser sur le bouton connecté ou la technologie RFID (déverrouiller la porte sans contact, à faible distance). Les serrures électroniques connectées sont autonomes, puisqu’elles fonctionnent à piles et certaines permettent d’enregistrer les horaires de déverrouillage. Néanmoins, quelle que soit la technologie utilisée, une action manuelle sur le verrou est nécessaire pour ouvrir la porte.

 

Une bonne maîtrise des droits d’accès

 

Les cylindres électroniques présentent de nombreux avantages. Tout d’abord, l’organigramme des cylindres est programmable en interne et lorsqu’un émetteur est perdu, il peut être désactivé rapidement avec le logiciel fourni. Le gestionnaire contrôle donc les droits d’accès dans l’entreprise et peut les faire évoluer suivant les besoins.

Le budget de ce type de système varie en fonction du nombre de serrures à équiper. Les fabricants proposent très souvent des kits qui incluent le cylindre, un jeu de clés, badges ou transpondeurs, une clé de programmation ou un programmateur portable et un logiciel de gestion des droits d’accès.

 

Nous pouvons vous accompagner dans votre projet de contrôle d'accès Contactez-nous