On désigne par porte métallique, l'ensemble des portes dites techniques, les portes blindées mais aussi toutes les portes d'entrées en acier et en aluminium. Posée dans les collectivités,les ERP (Établissement Recevant du Public), mais aussi dans les bureaux et bâtiments d’habitation, la porte métallique qui peut être coupe-feu ou non est une porte multi-usages qui offre des performances supérieures aux portes dites standards. Pour la pose, il faudra, comme pour toute autre menuiserie, être équipé d’un matériel approprié, ne pas négliger la phase de préparation et faire preuve de beaucoup de précision car une pose précise et soignée contribuera à la longévité de la porte.

pose-porte-metallique-min

LES DIFFÉRENTS TYPES DE POSE

Selon la configuration du chantier, c’est-à-dire que l’on soit en neuf ou en rénovation, il existe 3 types de pose à savoir la pose en applique, en tunnel et en feuillure.

  • La pose en applique : adaptée au chantier « neuf », ce type de pose consiste à installer le bloc-porte en forme de « Z » sur la face intérieure du mur. Il faut prévoir, pour ce type de pose, un doublage isolant intérieur qui vient compenser le débord de la menuiserie.

Boschat-laveix-Schéma pose en applique
  • La pose en tunnel : dans le cas d’une pose en tunnel, la porte est posée dans l’épaisseur de la maçonnerie (ou du tableau) c’est-à-dire entre les murs. Ce type de pose convient particulièrement aux maçonneries épaisses mais pas nécessairement pleines.

Boschat-laveix-Schéma pose en tunnel

  • La pose en feuillure ou en « rénovation » : la pose dite en feuillure est adaptée à la rénovation dans le cas où le dormant de l’ancienne porte n’est pas conservé. Dans ce cas, la nouvelle porte va être logée dans la feuillure de l’ancienne menuiserie.
Boschat-laveix-Schéma pose en feuillure

En rénovation, si l’état du bloc-porte le permet, il peut être conservé pour changer uniquement la porte toutefois, pour assurer une bonne isolation, il est fortement recommandé de changer l’ensemble.

LA PRISE DE COTE

Afin de garantir que les dimensions de la porte commandée soient conformes aux dimensions requises et ainsi réduire les problématiques d’ajustement lors de la pose, la prise de cote doit se faire selon certaines règles :

  • Prendre les mesures de façon précise et de préférence en millimètres
  • Pour pallier aux irrégularités, chaque mesure devra se faire en 3 points afin de retenir la cote la moins élevée. Par exemple, si pour un relevé de largeur nous avons 900 mm en haut du tableau, 898 mm au milieu et 897 mm en bas, il faudra noter la cote du bas à savoir 897 mm.
  • Pour la prise de cote du tableau, il faudra tenir compte des revêtements du mur (crépi…).
  • Par ailleurs, si un isolant intérieur est présent, il faudra relever son épaisseur, revêtement compris.
  • Enfin, le sens d’ouverture de la porte est également un point essentiel à prendre en compte lors de la prise de cote. Pour cela il faut tenir compte de la règle suivante :
    • Poussant droit : sens d’ouverture d’une porte vers la droite lorsqu’on la pousse en tenant la poignée dans la main droite.
    • Poussant gauche : sens d’ouverture d’une porte vers la gauche lorsqu’on la pousse en tenant la poignée dans la main gauche.

Évidemment, le relevé de cote diffère selon le type de pose prévue, il conviendra donc de se référer aux conseils indiqués ci-dessous :

  • Prise de cote pour pose en applique : Lors d’une pose en applique, il faut tenir compte de l’épaisseur de l’isolant puisque cela déterminera l’épaisseur des tapées d’isolations à poser. Ainsi, trois mesures sont nécessaires ; la hauteur et la largeur du tableau fini ainsi que l’épaisseur de l’isolant intérieur.Boschat-laveix-Prise de cote pose en applique
  • Prise de cote pour pose en tunnel : La pose de la porte étant réalisée dans l’épaisseur du mur, il sera simplement nécessaire de mesurer la hauteur ainsi que la largeur du tableau fini.
    Boschat-laveix-Prise de cote pose en tunnel
  • Prise de cote pour pose en feuillure avec dépose du bâti : Dans le cas d’une pose en feuillure avec dépose du bâti, la porte repose dans la feuillure de la maçonnerie en lieu et place de l’ancien bâti. Pour ce type de pose il sera nécessaire de prendre les mesures ci-dessous :
    • Hauteur du tableau fini
    • Hauteur entre le seuil et le fond de feuillure du tableau
    • Largeur du tableau fini
    • Largeur en fond de feuillure d’un montant à l’autre
    • Profondeur de feuillure
  • Prise de cote pour pose en feuillure sans dépose du bâti : Dans le cas où le bâti est conservé, il faudra tenir compte des dimensions du tableau mais également des dimensions se rapportant au bâti :
    • Hauteur entre le sol et le fond de feuillure du dormant existant
    • Hauteur du seuil du dormant existant
    • Largeur en fond de feuillure d’un montant à l’autre
    • Profondeur de feuillure du dormant existant
    • Hauteur de passage
    • Largeur de passage
Boschat-laveix-Prise de cote pose en feuillure

PRÉPARER LA POSE

Afin d’éviter les mauvaises surprises au moment de la pose de vos portes métalliques, il est indispensable de les stocker dans de bonnes conditions, isolées du sol dans un endroit sec, frais et ventilé. Certaines portes sont à stocker à plat, d’autres à la verticale, il conviendra de se référer aux indications fournisseur pour respecter les meilleures conditions de stockage.

Au moment de la pose, il est recommandé pour votre sécurité de porter des gants et des lunettes de protection mais il sera également indispensable de s’équiper d’un certain nombre d’outils, notamment :

  • 2 tréteaux,
  • Un mètre, un crayon, un niveau à bulle,
  • Des cales,
  • Deux serre-joints,
  • Des pattes de fixation, des chevilles adaptées à la nature du mur, des vis,
  • Des tapées d’isolation (dans le cas d’une pose en applique), une bande de joints d’étanchéité adhésifs,
  • Un maillet, un burin (dans le cas d’une dépose du bâti existant),
  • Un perforateur, une perceuse, une visseuse ou tournevis,
  • Des forets béton, acier et embouts de vissage,
  • Un pistolet extrudeur à silicone,
  • Un jeu de clé 6 pans,
  • Une truelle, du ciment prompt ou mortier de scellement (au besoin),
  • Nécessaire pour le nettoyage (eau savonneuse, chiffon, balayette…)

À noter que cette liste est volontairement exhaustive et tous ces outils ne sont pas forcément nécessaires à toutes les configurations du chantier.

LES ÉTAPES DE POSE D'UNE PORTE MÉTALLIQUE MULTI-USAGES

Porte-metallique-boschat-laveixLa pose d’une porte métallique devra se faire en plusieurs étapes et ces étapes peuvent légèrement varier selon le type de pose (en tunnel, en applique, en feuillure) et de porte (coupe-feu ou multi-usages). Les étapes présentées ci-dessous sont données à titre d’exemple et concernent la pose en tunnel d’une porte métallique. Pour davantage de précisions, il conviendra de se référer à la notice de pose correspondant au modèle de votre porte, celle-ci est en principe remise par votre fournisseur.

Au préalable, il faudra évidemment faire attention à ne pas avoir un sol qui remonte dans le débattement de la porte.

Pose du bâti :

  • Étape 1 : Déposer la barre d’écartement.
  • Étape 2 : Présenter le bâti et le caler dans les trois axes avec des cales.
  • Étape 3 : Vérifier l’aplomb et l’équerrage à l’aide d’un niveau à bulle.
  • Étape 4 : Cheviller le bâti avec des chevilles adaptées à la nature du mur en respectant le pas déterminé par les trous d’usine présents sur le bâti.
  • Étape 5 : Insérer un bourrelet de laine de roche Ø 30 mm (dans le cas de pose en maçonnerie ou cloison légère).
  • Étape 6 : Appliquer un joint silicone neutre entre le bâti et la maçonnerie.
  • Étape 7 : Placer les tapées de finition.

Engondage de la porte :

  • Étape 1 : Engonder le ou les vantaux.
  • Étape 2 : Si nécessaire, régler les jeux de fonctionnement selon les indications précisées dans la notice de pose.

LA POSE D'UNE PORTE MÉTALLIQUE COUPE-FEU

Obligatoire dans les ERP (Établissement Recevant du Public) et les IGH (Immeubles de grande Hauteur), la porte métallique coupe-feu a pour objectif d’assurer la sécurité des personnes et des biens matériels lors d’un incendie. En effet, en compartimentant le bâtiment, la porte coupe-feu va limiter la propagation des flammes et des fumées et ainsi faciliter l’évacuation des personnes. C’est donc pour ces raisons que la pose d’une porte métallique coupe-feu doit être réalisée dans les règles de l’art afin que celle-ci puisse remplir sa fonction efficacement.

Les étapes de pose d’une porte métallique coupe-feu sont identiques à celles d’une porte métallique multi-usages (vues plus haut). Toutefois, lors de la pose d’une porte métallique coupe-feu, il est indispensable de suivre les règles de pose indiquées dans l’agrément technique de la porte. Les références de l’agrément sont à retrouver dans le macaron collé sur le chant de la porte côté charnières. Par ailleurs, pour assurer une étanchéité parfaite en cas d’incendie, un joint intumescent devra être posé dans la feuillure des huisseries. En effet ce joint souple va, au contact de la chaleur, se transformer en une masse réfractaire et spongieuse, obstruant ainsi la cavité où il est placé et empêchant la propagation des flammes, de la fumée et des gaz.

Par ailleurs, il est obligatoire lorsque l’on pose une porte coupe-feu, de poser également un ferme-porte. En effet, ce dispositif mécanique installé en partie haute de la porte va permettre à celle-ci de se refermer automatiquement après ouverture pour assurer sa fonction de protection en cas d’incendie.

Évidemment pour la pose il faudra se référer à la notice du ferme-porte fournie par le fournisseur. Nous préconisons toutefois les réglages suivants :

  • L’a coup final doit démarrer à environ 7° de la fermeture
  • Le vantail doit se fermer en 6 à 8 secondes

À noter qu’il est essentiel que les caractéristiques et la pose de la porte métallique coupe-feu à installer soient conformes au dispositif testé pendant l’essai de comportement au feu. Il est donc vivement conseillé de s’adresser à des professionnels experts en portes métalliques.

BOSCHAT LAVEIX propose un grand choix de portes métalliques pour les usages courants ou spécifiques, coupe-feu ou non. L’expertise de notre division spécialisée permet non seulement de répondre à chaque besoin avec une gamme complète mais aussi de vous proposer un réseau de poseurs certifiés et professionnels. Ainsi, garant du respect des obligations techniques et réglementaires, nous intervenons de la pose jusqu’à la rédaction des procès-verbaux d’essais.

New call-to-action