Vous entendez souvent parler du PPMS (Plan Particulier de Mise en Sécurité), notamment pour les établissements d’enseignement, les crèches, etc. Défini en 2002, celui-ci s’est vu renforcé en 2015. Il se traduit par des mesures prises pour prévenir les menaces et permettre une réaction rapide en cas d’urgence. Et, parmi les 3 axes définis, il y a entre autres la sécurisation des accès aux bâtiments.

Plan Particulier de Mise en SécuritéLes écoles et les établissements scolaires peuvent être confrontés à des accidents majeurs ou à des situations d'urgence, comme l’intrusion de personnes étrangères ou des attentats susceptibles de causer des dommages aux personnes et aux biens. En conséquence, il a été défini que chaque acteur doit s'y préparer. Tel est l'objectif principal du PPMS, qui doit permettre la mise en œuvre de mesures de sauvegarde des élèves et des personnels en attendant l'arrivée des secours ou le retour à une situation normale.

 

Des mesures et des consignes de sécurité

Le PPMS a été établi par la circulaire 2002-119 du 29 mai 2002 et actualisé par les circulaires des 25 novembre et 4 décembre 2015 (n°2015-206 et 2015-211). Élaborées en lien avec l'Observatoire national de la sécurité et de l'accessibilité des établissements d'enseignement, ces dernières détaillent des mesures et des consignes de sécurité à mettre en œuvre.

Elles concernent notamment l’accueil à l’entrée qui doit être assuré par un adulte, l’identité des personnes étrangères à l’établissement qui doit être systématiquement vérifiée, ou l’application du contrôle d’accès et du contrôle visuel des sacs.

Les écoles et les établissements scolaires doivent tous avoir élaboré un PPMS. En cas de besoin, il doit permettre de donner l’alerte, mettre en sécurité les élèves et le personnel, et mettre en œuvre les directives de sécurité en attendant l’arrivée des secours. De plus, ils sont tenus de réviser leur PPMS pour s’adapter aux nouveaux risques, comme, par exemple, intégrer des mesures spécifiques et vérifier périodiquement l’efficacité et la bonne connaissance par les personnes concernées.

 

De la dimension éducative à la sécurisation des bâtiments

Les actions du PPMS offrent également une opportunité éducative favorable pour des activités pédagogiques contribuant à la formation du futur citoyen. De l'école maternelle au lycée, ce travail prend place dans le cadre des enseignements scolaires.Sécurisation des bâtiments

Il permet aux élèves de structurer des connaissances et des attitudes réfléchies et adaptées face aux risques majeurs.

Et, de manière plus globale, ces actions incitent également tous les responsables concernés à sécuriser l’accès aux établissements. Les solutions sont simples et très faciles à mettre en œuvre. Il existe aujourd’hui une large gamme de solutions d’interphonie professionnelle, de contrôle d’accès ou de détection d’intrusion permettant à chacun de sécuriser un établissement (école primaire, collège, lycée, campus universitaire, crèche, etc.) en fonction de sa taille et de ses besoins.

Un exemple : chez Boschat Laveix, notre gamme d’interphonie permet de maîtriser les accès, de vérifier l’identité des personnes étrangères à l’établissement et de connaître le motif de leur visite. Et, c’est une solution parfaitement conforme aux dispositions concernant les personnes handicapées.

Il peut aussi être envisagé une gestion avancée des droits d’accès grâce à un contrôle multitechnologie, une supervision centralisée multiposte et/ou multisite. Parlez-en avec nos experts PPMS et sécurisation des accès qui établiront un diagnostic complet des besoins dans ce domaine.

Téléchargez dès maintenant l’e-book complet sur l'accessibilité et la  sécurisation des bâtiments Téléchargez notre ebook